Votre projet immobilier peut être l’achat d’une résidence principale à rénover, ou un investissement immobilier à rénover avec pour objectif la location du bien.

Quelque soit votre projet, il y a dans tous les cas d’acquisition immobilière des étapes à suivre et à respecter.

1 : Vous trouver votre maison, appartement, ou une surface brute à rénover. Le coup de coeur ! Vous avez le prix de vente. Il vous faudra consulter une entreprise pour estimer le coût des travaux. Prenez une entreprise sérieuse, et demandez un devis détaillé. En associant le prix du bien au coût des travaux, vous obtenez le prix total du bâti. Comparez le prix avec le marché de l’immobilier pour vous assurer que le coût global est raisonnable.

2 : Vous établissez ensuite une promesse d’achat. Ce n’est pas un document anodin. Soyez attentif car il engage l’acquéreur et le vendeur. Une mention oubliée, et l’une des deux parties peut se retrouver totalement bloquée pour un temps illimité (ou presque) ! Nous avons déjà rencontré des vendeurs qui avaient signés une promesse d’achat sans date butoire. L’acquéreur avait tout le temps pour obtenir ses fonds auprès des banques. Les mois passaient sans que le dossier puisse avancer. Quand les vendeurs souhaitaient mettre un terme au contrat après de longs mois sans nouvelles, l’acquéreur réapparaissait et menaçait de porter plainte. Il existe de nombreux cas ou les ventes sont bloquées, conséquence de contrats mal rédigés. C’est pourquoi nous vous recommandons de signer la promesse avec le Notaire.

3 : Après avoir rencontré le Notaire, allez rendre visite à votre conseiller en banque. Car une des clauses suspensive qui pourra rompre le contrat sera l’obtention ou non du crédit. D’autres clauses suspensives devront apparaître, et c’est le rôle du Notaire de les mentionner afin de protéger ET le vendeur ET l’acquéreur, il doit sécuriser l’affaire. La promesse d’achat est un engagement ferme des deux parties.

4 : La banque accepte le credit (pour le bien et les travaux), tout est parfait ! Alors convenez avec le Notaire d’une date de signature de l’acte authentique. La banque vous fournira par courrier l’offre de prêt, qui sera valable 30 jours. Votre signature sur l’offre de prêt lévera la condition suspensive. Le Notaire vous remettra un document d’appel de fond à transmettre à la banque.

5 :  Signature de l’acte définitif, vous avez les clés en main, assurez immédiatement votre bien !