Toujours dans le cadre de notre rénovation en région parisienne. Le bien a été vendu, mais de nombreux placards, tables, meubles, chaises et autres encombrants occupaient encore la bâtisse. L’ancien propriétaire a l’obligation de vider le bien avant la signature chez le notaire. Le mieux est de prendre le temps de visiter le bien jusqte avant d’aller chez le notaire.

De nombreuses sociétés de débarras existent. Nous avons préféré contacter une société qui s’engageait sur la gestion des déchets. Hors de question de passer par des ‘sociétés’ douteuses qui pour certaines n’ont pas de numéro de siret ! Donc attention, sans quoi vous risquez de retrouver vos déchets au détour d’une forêt !

Renseignez vous sur le prestataire et assurez vous de la qualité du travail.

Dans notre cas, une visite a été réalisée par le prestataire afin de réaliser son devis. Lors de la visite, il voit ce qu’il faut débarrasser, estime les volumes de gravats, de bois, d’acier etc.

Nous vous recommandons à ce moment de leur communiquer le diagnostic immobilier du bâti. L’entreprise doit avoir connaissance des risques potentiels existants liés au plomb ou à la présence d’amiante par exemple.

Lors de la visite, l’entreprise va aussi estimer la nécessité de faire appel à un arrêté de voirie pour stocker provisoirement une benne.

Tous ces éléments vont apparaître dans le chiffrage de l’entreprise.

Le débarras requiert des moyens humains, techniques et un savoir faire.

Pour quel prix ? cela est très variable et dépend surtout de la valeur des meubles, bibelots ou objets anciens qui pourraient être revendu. La valeur de ces affaires peut amortir le montant initial du devis.

Le devis devra être signé de votre part avec la mention bon de commande.

La date de fin de prestation doit apparaître sur le chiffrage.

A la fin de la prestation, nous vous recommandons de faire le tour de la bâtisse pour valider sans réserve le travail réalisé.